• +33 9 72 55 47 73
  • avenir@les-republicains.net

Category ArchiveHISTORIQUE

LES REPUBLICAINS en 2016

Le Président, Michel MERCIER lance le renouvellement de la marque LES REPUBLICAINS à l’INPI.

Récupération du nom de domaine les-republicains.com et création d’un site spécialisé sur la participation au mouvement  LES REPUBLICAINS : LA PARTICIPATION.

JUIN 2016 : Renouvellement de la marque par l’INPI : LA MARQUE

AFFAIRE UMP

Toujours aucune réponse de la part de l’UMP.

12 MARS 2016 : Deuxième lettre recommandée à Nicolas SARKOZY pour tenter de résoudre le litige juridique sur la marque LES REPUBLICAINS : LE COURRIER

Aucune réponse.

6 OCTOBRE 2016 : Nouvelle lettre recommandée à Laurent WAUQUIEZ, nouveau Président, pour tenter de résoudre le litige juridique sur la marque LES REPUBLICAINS : LE COURRIER

Aucune réponse.

PRIMAIRES DE LA DROITE

28 OCTOBRE 2016 : Première réponse de L’UMP au travers d’un courrier de Frédéric PECHENARD, responsable de la campagne de Nicolas SARKOZY : LE COURRIER

L’UMP semble ne pas comprendre l’importance et la puissance du NET en restant sur les vieux schémas et les vieilles stratégies : pas de réponse.

30 OCTOBRE 2016 : Réponse au courrier de Frédéric PECHENARD sur le litige avec une présentation de notre puissance sur le NET : LE COURRIER

Sans réponse de Frédéric PECHENARD, le bureau décide de soutenir François FILLON pour démontrer à l’UMP notre puissance sur le net.

Une campagne de mailing est lancée sur les 500.000 Français qui nous sont fidèles.

Premier tour des primaires, Nicolas SARKOZY est éliminé et François FILLON fait une entrée remarquée au deuxième tour.

Tous les sondages portés par les médias donnent Alain JUPPE vainqueur au deuxième tour.

23 NOVEMBRE 2016 : Courrier à Frédéric PECHENARD annonçant la victoire de François FILLON au deuxième tour à venir, contre tous les pronostics et les médias : LE COURRIER

Une nouvelle campagne de mailing est lancée sur les 500.000 Français qui nous sont fidèles.

Victoire éclatante de François FILLON contre tous les pronostics et des médias médusés qui ne comprennent pas ce qui s’est passé.

Il faudra bien que les médias télévisés comprennent un jour, la puissance du NET et que deux mouvements LES REPUBLICAINS existent.

LE JOURNAL

Poursuite du développement de bases de données ciblées pour emailing.

Plus de 500.000 Français nous suivent assidument dont de nombreux compatriotes vivant à l’étranger.

LES REPUBLICAINS en 2015

Relance du mouvement politique à partir des nouveaux outils sur le net. 

Enregistrement nouveau nom de domaine les-republicains.info et création d’un site privé pour les adhérents : LE SITE ADHERENTS.

Deuxième organisation du Journal

Le site du journal, les-republicains.net, est relooké entièrement  pour l’intégrer au design des leaders du moment : LE NOUVEAU JOURNAL.

L’ancien journal est positionné comme une archive sur internet avec une nouvelle adresse : L’ANCIEN JOURNAL.

15 MAI 2015 : Le bureau national se réuni et déplace le siège social au 53, Rue Eugène Leroy 33660 St Seurin sur l’Isle avec effet au 18 Juin 2015.

L’information légale à la Préfecture de Libourne est effectuée.

AFFAIRE UMP

6 JUIN 2015 : Un courrier du Président, Michel MERCIER est donné en main propre à Nicolas SARKOZY par une relation proche, sur le litige de la marque : LES REPUBLICAINS.

15 JUIN 2015 : Un pouvoir est donné par le Président Michel MERCIER à Jean-Marc SALLABERRY pour résoudre le problème du litige sur la marque suite à l’absence de réponse de l’UMP.

10 Juillet 2015 : Première lettre en recommandé à Nicolas SARKOZY pour tenter de discuter du litige juridique sur le nom DES REPUBLICAINS vu l’absence totale de réaction de la part de l’UMP : LE COURRIER.

Depuis le départ, plusieurs articles ont été réalisés sur le site pour avertir les internautes que nous ne sommes pas l’UMP et éviter toute confusion.

Des centaines d’emails nous sont adressés par des militants de l’UMP, principalement pour se plaindre du mauvais fonctionnement du parti ou pour critiquer les décisions prises.

Les appels téléphoniques sont eux aussi très nombreux et démontrent que l’UMP ne répond pas au téléphone : Quelle est cette organisation qui refuse de parler aux Français et même à ses adhérents ?

La confusion semble totale pour une partie des militants au sein de l’UMP.

LE JOURNAL

Par contre, le journal est accessible à tous les Français sans aucune contrainte, et ils sont encouragés à participer au travers des sondages et des propositions.

Le trafic du site dépasse les 1000 visites par jour et devient visible chez le professionnel de notation de site : ALEXA ( société Californienne seule concurrente de GOOGLE dans ce domaine )

Création du site adapté à la téléphonie mobile, du site FACEBOOK, du site GOOGLE+ et de la chaine YOUTUBE pour des vidéos promotionnelles.

Le trafic de notre site continue d’augmenter régulièrement et reste le premier site politique français devant le Front National.

Les sondages effectués par LES REPUBLICAINS par l’intermédiaire d’un site spécialisé montrent des participations de plus de 20.000 internautes par sujet abordé.

Plus de 300.000 Français fidèles au journal, nous offrent leurs emails au travers de communications directes, du blog, des sondages…et nous permettent de démultiplier les campagnes de mailing.

LES REPUBLICAINS en 2014

Le Président Michel MERCIER, édite son livre : Sortir la France de la voie du déclin.

Une analyse sans concession et de nombreuses propositions.

La formule du journal semble plaire aux internautes et le trafic explose.

Les sondages attirent plus de Français que prévu et les internautes qui nous suivent sont plus de 200.000 à la fin de l’année.

En octobre 2014, Michel MERCIER organise une réunion de concertation rassemblant les représentants de « la société civile » qui s’étaient créés spontanément en marge des instances représentatives : Entreprendre pour la France, les Bonnets Rouges, les Dupés, les Tondus, les Asphyxiés, Les Déplumés et les Poussins.

Cette réunion a permis de faire le point sur l’état du pays et a favorisé l’émergence de nouvelles idées pour réformer utilement la France.

Elle a surtout créé de nouveaux liens avec d’autres mouvements à travers le pays.